Comment optimiser la réalisation des bulletins de paie grâce à un SIRH ?

signature elctronique

Publié le : 04 janvier 20224 mins de lecture

Comment gérer la paie au meilleur coût, tout minimisant le temps y étant consacré, le risque de redressement et les erreurs, en minimisant les réductions des charges qui sont permises par la loi ? Voilà une question que les entreprises qui sont à divers stades du développement se posent. Découvrez comment optimiser la réalisation des bulletins de paye grâce à un SIRH.

L’enjeu de processus de production de paie : le risque d’erreurs

Il est, avant toute chose, nécessaire de bien comprendre les processus de gestion de paie afin d’assurer l’exactitude de la production en heure et en temps. Force est, en effet, de constater que le travail n’est pas si simple. Aussi, les erreurs qui sont liées à ladite paie sont fréquentes que variées comme la mauvaise mention d’une date d’entrée de salarié dans l’entreprise ou d’une convention, les erreurs dans le montant de cotisations, les absences pour maladie erronées, etc. Plusieurs salariés ont, sur leur bulletin de paie, déjà constaté des erreurs. Ces erreurs peuvent généralement coûter cher aux entreprises. Il convient, pour éviter ces écueils, de sécuriser 3 aspects qui sont particulièrement sensibles de processus de gestion de paie : la collecte, l’import ou la saisie de données RH, le paramétrage réglementaire et les flux de paiements et de déclarations.

Les principaux modes de la gestion de paie

Il existe quatre manières de gérer la paie selon qu’une entreprise évolue dans le contexte réglementaire complexe, compte le nombre élevé de salariés ou que l’organisation le nécessite. Ce sont la paie internalisée, la paie accompagnée, la paie externalisée et l’externalisation étendue. Pour la paie internalisée, une entreprise gère l’intégralité de processus de production de paie en interne. Pour la paie accompagnée, l’entreprise confie une partie de processus de production de paie au prestataire de service qui est spécialisé. Pour la paie externalisée, l’entreprise collecte les données importantes à la production de paie puis les transfère au prestataire de services. Pour l’externalisation étendue, l’entreprise renseigne les données qui sont relatives à l’activité de salariés dans un ou bien plusieurs logiciels RH.

L’organisation de processus de la paie grâce au SIRH

La production de paie se décompose généralement en une succession de tâches à effectuer tous les mois, dans les délais très restreints. Principalement, la fiabilité des données et le respect des échéances reposent sur l’efficacité du processus. Cette activité varie selon qu’une entreprise emploie ou non un SRIH. Ce dernier centralise, en effet, et historise l’ensemble de données importantes à la paie.

Plan du site