La dématérialisation : un geste éco-responsable ?

Publié le : 05 janvier 20223 mins de lecture

Lorsque la dématérialisation a commencé, on s’est rendu compte que le choix de cette solution avait de nombreux slogans, tels que « agir pour l’environnement, travailler dur pour la facturation numérique ». Le choix de cette solution semble être le meilleur choix pour réduire la consommation de papier.

L’origine de la dématérialisation

La dématérialisation comprend le passage des supports papier aux supports électroniques. Cela commence par des initiatives personnelles et locales. En 1967, envoyer une disquette pouvait être plus rapide et moins cher que d’envoyer 100 pages de papier. En France, le processus de dématérialisation a débuté en 2001, notamment dans le domaine des marchés publics. Le plan « French Digital 2020 » stipule que « le papier doit être explicitement abandonné et tous les procès publics doivent être annulés ». Il est idéologiquement enclin à adopter des méthodes écologiquement responsables. Pourtant, la dématérialisation est-elle vraiment un atout pour protéger l’environnement ? En ce qui concerne les gestes éco-responsable de la dématérialisation, il est recommandé de suivre le processus de lé dématérialisation.

Lier la démarche éco-responsable et la dématérialisation

L’introduction de technologies plus efficaces et théoriquement plus économes en énergie augmentera paradoxalement la consommation totale d’énergie. La dématérialisation est donc un acteur majeur des impacts directs et indirects du changement climatique. Toute numérisation va bouleverser le quotidien et affecter les vies et l’environnement : prolifération des appareils numériques énergivores, pollution et production de déchets. La fabrication d’appareils numériques nécessite une grande quantité de métaux rares : le tantale, indispensable aux téléphones portables, et l’indium, indispensable à la fabrication des écrans plats. En moyenne, le poids des matériaux nécessaires à la fabrication d’équipements électriques avec des composants électroniques puissants est de 50 à 350 fois son poids, et la phase de fabrication consomme plus d’énergie que la phase d’utilisation.

La clé pour les démarches éco-responsables de la dématérialisation

Shift Project propose la sobre définition numérique suivante : « Achetez l’équipement le plus faible possible, changez-le le moins possible et réduisez la consommation d’énergie inutile. » Le vrai besoin : pérenniser les appareils numériques, plutôt que de succomber à la tentation de la société de consommation (88 % des Français ont remplacé leur téléphone, et les anciens fonctionnent toujours). Ajustez votre équipement en fonction de vos besoins réels. Choisissez des produits avec une certification environnementale. La dématérialisation est considérée comme un atout pour protéger l’environnement, mais elle produira des effets rebonds et vecteurs de pollution. Afin de réduire l’impact environnemental de cette dématérialisation, merci de choisir un numéro sobre.

Plan du site